La cohésion d’équipe, une tendance à prendre en compte !

Il en va dans l’univers du management comme dans le monde de l’habillement : il existe des tendances qui inspirent les décisions des managers. C’est actuellement le thème de la cohésion qui remporte la palme du succès : plus de deux managers sur trois sont préoccupés par les moyens à mettre en œuvre pour renforcer la cohésion de leurs équipes.

Nous ne pouvons que leur donner raison en rappelant que Kurt LEWIN, psychologue social, affirmait déjà au début du 20e siècle que la solidité d’une entreprise dépend de sa capacité à conjuguer deux types de forces : les forces de progression  (tout ce qui est tourné vers l’action : stratégie, plans d’actions, objectifs) et les forces de cohésion (tout ce qui est tourné vers le lien humain : la qualité des relations entre les personnes).

Parmi les multiples définitions de la cohésion, retenons celle qui nous semble la mieux appropriée à nos préoccupations de management d’équipe en général :

« La cohésion, c’est  l’intensité des relations sociales et des synergies qui existent entre les membres d’une organisation, d’un groupe de personnes ».

Ce qui caractérise la cohésion au sein d’une équipe, c’est tout d’abord la convergence de tous ses membres autour d’un idéal, d’un projet commun et leur engagement dans l’action pour matérialiser cet idéal, ce projet. C’est ce qui fait qu’on associe spontanément la performance à la cohésion et, d’ailleurs, cela engendre un phénomène circulaire puisque la performance elle-même est la plupart du temps source de cohésion ! De là, il n’y a qu’un pas à faire pour considérer que la cohésion engendre la spirale du succès.

Oui mais voilà, la cohésion ne se décrète pas ! Le manager doit l’élaborer patiemment tel un grand chef qui élabore sa recette fétiche et qui se doit de réunir au préalable quelques ingrédients essentiels pour commencer sa préparation minutieuse :

  • un projet capable de soulever l’enthousiasme et qui fera sens pour l’équipe
  • des acteurs dont les personnalités sont compatibles entre elles et qui affichent une réelle volonté de travailler ensemble
  • des compétences complémentaires qui répondent aux besoins du projet.

C’est au manager de distiller ensuite les ingrédients complémentaires qui donneront toute sa dimension à la cohésion : l’engagement, la confiance, l’énergie collective, les émotions, le respect, la solidarité, les règles du jeu, la célébration des succès…

Vous l’avez compris, le rôle du manager et son leadership constituent les premières conditions à la réussite d’une démarche de cohésion.

La cohésion, c’est en quelque sorte une véritable alchimie qui permet de gommer les faiblesses et dépasser les limites individuelles pour ne faire ressortir que les qualités et potentiels collectifs qui contribueront à la réalisation du projet commun.

Mais ne sombrons pas dans une douce utopie car il existe aussi des pathologies de la cohésion, par exemple : l’uniformité qui annihile la créativité individuelle, l’excès de cohésion qui mène à l’intolérance, la dérive sectaire qui éloigne du monde réel, le complexe de supériorité qui freine l’esprit critique.

Il existe aussi des facteurs de cohésion qu’il est bon de savoir exploiter : un contexte de crise, par exemple, permet de cristalliser les énergies pour retrouver une situation positive.

Les partisans de la compétition individuelle, source de profit maximum,  ne manqueront pas de sourire à la lecture de cet article en considérant la cohésion comme un concept de réussite quelque peu idyllique : mais qu’ils ne se trompent pas, l’une des principales sources de stress négatif et de mal être aujourd’hui, dans le monde de l’entreprise, c’est la pression individuelle exercée pour plus de résultat, pression qui entraîne un isolement des individus avec, à terme, un décrochage assuré qui pénalisera au final l’efficacité de l’entreprise.

Alors, la cohésion n’est certes pas le remède miracle pour réussir, mais en tous cas le meilleur moyen de maintenir un haut niveau de mobilisation dans la durée au sein de ses équipes. Demandez aux équipiers d’une cordée réalisant l’ascension d’un sommet quel niveau d’importance ils accordent à leur cohésion et vous serez édifiés.

Cela mérite de s’y intéresser, non ?!

Eric Delsenne

Eric Delsenne

SARL Vision Essentielle

Avril 2014 – La cohésion, une tendance à prendre en compte

Et si la réussite d’une entreprise et son développement passaient par la responsabilité individuelle de ses salariés ?

Essayez donc de taper dans le moteur de recherches de votre choix ces deux mots « entreprise » + « responsabilité » et constatez le résultat. Vous êtes spontanément dirigés vers des sites à dominante juridique et assurantiel évoquant le statut de l’entrepreneur et sa...

L’organisation en mode réseau : Efficace à condition de changer notre façon d’être en relation

Depuis l’avènement d’Internet et l’explosion des réseaux sociaux en tout genre, qu’ils soient récréatifs ou professionnels, beaucoup se sont découverts ce qu’ils appellent des « amis » ou des relations. Un tel système s’est naturellement déplacé vers l’entreprise qui,...

DRSO : un outil pour identifier les dysfonctionnements d’une organisation et les résoudre

DRSO : un outil pour identifier les dysfonctionnements d’une organisation et les résoudre

L’organisation apprenante : clef de l’agilité dans un monde instable

Par Christophe LHOTE Dans un contexte social, écologique et économique de plus en plus complexe, les entreprises qui veulent continuer de se développer n’ont pas d’autre choix que de s’adapter à leur environnement sans cesse en mouvement. Mais comment faire ? Imaginé...